← retour à la galerie

Sciences du Design — 04 — Octobre 2016

Cloud Map

Cloud Map propose d’appréhender la répartition géographique des infrastructures matérielles du cloud computing, à partir de l’analyse de 2998 coordonnées GPS de centres de données (data centers). Ces données permettent de construire une forme en trois dimensions, représentant la répartition spatiale de ces centres à l’échelle d’une projection cartographique. Ses reliefs, d’autant plus élevés que la concentration des infrastructures est importante, permettent d’identifier la plupart des grands acteurs géopolitiques. On ne peut cependant s’empêcher de remarquer l’absence de la Russie. Ainsi, si cette nouvelle topographie terrestre lève le voile sur la structure matérielle du cloud, elle nous incite avant tout à remettre en question l’idée selon laquelle les réseaux numériques fonderaient des espaces entièrement fluides, où l’information et les services circuleraient sans égard pour les rapports de force géopolitiques traditionnels. La visualisation est restituée dans un bloc de bois, usiné par fraisage numérique. Cette présentation matérielle, manipulable, correspond à l'envie d'imaginer une forme de rapport tactile à la structure de cet objet « invisible » qu'est le cloud. Le projet a été conçu en gardant à l'esprit les bornes installées dans les musées afin de rendre certaines œuvres accessibles aux non-voyants : Cloud Map propose en effet comme elles de faire l'expérience par le toucher d'une réalité échappant aux sens. Il s'agissait donc moins, pour l'objet final, de permettre la localisation précise des infrastructures que de rendre sensible les variations relatives de leurs densités d'implantation. En ce sens, la visualisation a été épurée de tout repère cartographique : elle ne donne à toucher d'autre relief que celui des données.

Ianis Lallemand,
Doctorant en design. SACRe/PSL, EnsadLab.
email: ianis.lallemand@gmail.com
Site Internet: http://ianislallemand.net